JET fait maintenant partie de VELUX Commercial, et nous sommes ravis de vous accueillir sur notre nouveau site internet. Vous retrouverez l’ensemble de notre gamme de solutions pour la lumière naturelle ainsi que nos services pour les bâtiments publics, commerciaux et industriels.

Comment éviter des salles de classe surchauffées


By VELUX Commercial
Ecole avec les Verrières Modulaires VELUX
Ecole avec les Verrières Modulaires VELUX

Il ne fait aucun doute que la conception physique des salles de classe peut avoir un impact positif ou négatif sur les résultats scolaires des enfants. Un des facteurs clés, identifiés par des études au cours des dernières décennies, est l’importance d’un confort thermique constant.

Depuis plusieurs décennies, les scientifiques étudient la plage de température optimale correspondant à de meilleurs résultats d’apprentissage. Ils ont conclu que, au fur et à mesure que la température et l’humidité augmentent, les élèves signalent un inconfort grandissant et par conséquent leurs performances se détériorent en raison d’une baisse de concentration.

Des températures élevées à l’intérieur des salles de classe sont également associées à des maux de tête et des irritations des yeux, des oreilles, du nez et de la gorge plus fréquents, tandis que des niveaux élevés d’humidité peuvent entraîner l’apparition de moisissures qui peuvent provoquer ou renforcer toute une série de problèmes de santé tels que l’asthme.

En Europe, tous les pays disposent dans leur législation ou leurs normes de règles concernant la température minimale dans les salles de classe. Ces exigences minimums varient d’un pays à l’autre et en fonction de la saison. Elles vont de 17 °C à 20 °C. Moins nombreux sont les pays européens qui appliquent des normes pour la température maximale dans les salles de classe. Là où ces limites existent, elles varient de 22 °C à 29 °C.

Dans le cadre de la modernisation d’écoles anciennes et de la construction de nouvelles écoles, une des considérations essentielles est de garantir de bonnes conditions thermiques. Pour y parvenir, on peut intégrer des technologies économes en énergie telles que la ventilation naturelle, l’occultation solaire et une conception intelligente du bâtiment.

eBook : Construire des Écoles de Meilleure Qualité - six manières de favoriser l’apprentissage de nos enfants

Ventilation

Le refroidissement par ventilation naturelle pendant la journée peut être facilement obtenu en ouvrant les fenêtres et fenêtres de toit. En revanche, peu d’écoles ont recours à la ventilation nocturne. Cette méthode utilise de l’air nocturne frais pour faire baisser la température de la masse thermique d’un bâtiment (murs, sols, meubles, etc.) afin que moins d’énergie soit nécessaire le lendemain pour refroidir le bâtiment.

La réticence à refroidir les bâtiments de nuit est sans doute liée à des questions de sécurité et au risque de météo peu clémente alors qu’il n’y a personne pour fermer les fenêtres et verrières. Une solution consisterait à installer des fenêtres et verrières pouvant être partiellement ouvertes pour permettre à l’air frais d’entrer tout en empêchant la pluie ou les intrus de pénétrer dans le bâtiment.

Autres solutions

Dans des pays où les températures atteignent ou dépassent régulièrement les 30 °C pendant les mois d’été, le refroidissement par ventilation naturelle peut ne pas suffire pour maintenir les températures en salle de classe à un niveau confortable.

Dans ces conditions, il est recommandé d’utiliser des dispositifs de refroidissement additionnels comme des ventilateurs de plafond ou des systèmes de climatisation.

Des études sur le terrain montrent cependant que les personnes se trouvant dans des bâtiments aérés naturellement tolèrent des températures plus élevées (de Dear et Brager, 1998)¹. Le corps s’adaptant à son environnement, ce phénomène est appelé confort thermique adaptatif. Pour que cette solution soit efficace, il est essentiel que les personnes présentes puissent adapter librement leur tenue vestimentaire et actionner les fenêtres à leur gré. Ainsi, le confort thermique peut être obtenu dans des climats encore plus chauds sans air conditionné, en utilisant uniquement la ventilation naturelle, l’occultation solaire et une conception intelligente du bâtiment.

Quelle que soit la méthode utilisée pour y parvenir, le confort thermique dans les salles de classe est essentiel au bien-être et aux résultats d’apprentissage des enfants. À l’instar de la soupe dans le célèbre conte Boucle d’Or et les trois ours, la température dans les classes ne doit être ni trop chaude, ni trop froide, mais idéale.

Sources

  1. de Dear et Brager (1998). Developing an Adaptive Model of Thermal Comfort and Preference. ASHRAE Transactions

Articles similaires

Des bâtiments multifonctionnels avec les Verrières Modulaires VELUX

Nous savons tous que le meilleur antidote au « cafard hivernal » est de faire une pause sous des horizons plus chauds, plus ensoleillés et de préférence agrémentés de plages de sable blanc et d’eaux cristallines.

Enfants en classe bénéficiant de beaucoup de lumière naturelle

Le fait de donner aux jeunes écoliers un sentiment d’appropriation de « leur » salle de classe favorise l’estime de soi et la responsabilité et s’avère aussi améliorer les résultats scolaires.

Université du Danemark du Sud avec les Verrières Modulaires VELUX

Saviez-vous que les salles de classe bien conçues ont une influence significative sur les résultats scolaires ? Des études ont montré que des salles de classe dotées de meilleures caractéristiques physiques peuvent stimuler l’apprentissage des étudiants.